Laurent Beauvais a réaffirmé que concernant le projet de la future Ligne Nouvelle Paris-Normandie (LNPN), l'objectif est toujours d’obtenir un tracé qui desserve à égalité la Haute et la Basse-Normandie. Le scénario initial, annoncé en avril 2009 par Nicolas Sarkozy, évitait la Basse-Normandie. Grâce à une forte mobilisation collective, il a été largement corrigé pour inclure l’hypothèse d’une liaison Paris-Caen en 1h15 et Paris-Cherbourg en 2h15. Malheureusement, aucun financement national n'a été provisionné sur une projet évalué à quelques 10 milliards d'euros alors que la région elle a décidé de provisionner 17 millions d'euros par an de TIPP.

Par ailleurs, le bilan TER Basse Normandie 2011 a été présenté et montre notre politique volontariste en faveur du train : 3ème aller-retour sur le Caen-Rennes, travaux de modernisation des infrastructures, poursuite de rénovation des gares, financement de la construction des rames Regiolis, politique tarifaire avec les Passeport Solidari'ter, les abonnements Boos'ter ou Liber'ter et de nouvelles perspectives de développement : intermodalité, billetique...

A redécouvrir :

http://www.ter-sncf.com/Regions/Basse_Normandie/fr/Default.aspx